De ma première maison à ma maison coup de coeur !

Quand j’ai commencé à travailler dans le domaine de l’immobilier, je n’avais que 19 ans. Avec le recul, je réalise que c’était TRÈS jeune pour aider les gens à acheter ou vendre une maison. En effet, l’achat d’une propriété est, pour plusieurs, le plus gros investissement qu’ils feront dans leur vie.

Mon amour pour le domaine de l’immobilier et son côté émotionnel a commencé il y a près de 8 ans, alors que je me suis séparée du papa de mon fils. À ce moment de ma vie, j’ai dû acheter une maison très rapidement. L’important était d’avoir une maison que j’aimais bien et qui pouvait m’offrir une date d’occupation rapide et par le fait même, offrir un toit et une stabilité à mon fils.

Vous savez, dans mon domaine, je vois souvent ce type de situation, mais c’était la première fois que moi-même j’avais à gérer tout ça. C’est à ce moment que j’ai réalisé qu’il m’avait longtemps été difficile de bien saisir les émotions ressenties par mes clients parce que je n’avais que très peu de vécu! C’est aussi à ce moment que j’ai pu comprendre tous ceux qui vivaient une séparation. J’ai appris à travailler avec leurs peines, leurs désirs et aussi leurs indécisions.

Quelques années plus tard, alors que j’évaluais une maison…. Je suis littéralement tombée en amour. Un gros coup de foudre… Avec la maison haha!! Moi qui pensais rénover ma maison, je n’avais soudainement qu’une idée en tête et c’était de mettre une pancarte « À VENDRE » sur ma maison actuelle, afin d’acquérir un nouveau chez moi beaucoup plus à mon image.

Le premier achat est souvent très émotif dès le départ. Bien sûr, on est tout aussi émotif avec l’achat d’une deuxième propriété, mais c’est différent et trippant. À travers ce premier processus, on apprend à vivre dans un endroit qui, à la base nous convenait, mais qui n’évolue pas nécessairement avec nos besoins. Quand on fait l’achat de notre deuxième propriété, on en sait plus sur ce qu’on veut et, surtout, ce qu’on ne veut plus.

Personnellement, la vie a été bonne pour moi! J’ai vendu ma maison en quelques jours pour acheter mon coup de cœur. Depuis ce jour, je vis dans cette même maison et je n’ai pas l’intention de déménager haha!! Nous pensons plutôt à contacter notre institution bancaire afin de prendre un prêt afin de rénover et mettre notre maison encore plus à notre goût !! 

Une maison, c’est important. C’est l’endroit où vous élèverez vos enfants, l’endroit où vous vivrez des peines d’amour et la plupart des grands moments de votre vie. Ne prenez pas ça à la légère. Entourez-vous de gens compétents, comme par exemple d’ un conseiller de la Banque Scotia. Il pourra vous guider dès le début du processus pour vous faciliter la vie et vous aider à ce que votre achat ou votre vente ne soit pas un souvenir désagréable!

Si vous pensez à un nouvel achat ou encore à rénover votre maison, la Banque Scotia vous propose un concours où vous courez la chance de remporter 10 000$ pour réaliser votre rêve. Tentez votre chance ici !!

 

** J’ai collaboré avec la Banque Scotia pour cet article spécifique, mais le texte que j’ai écrit reflète mes propres opinions et ma propre expérience.**



Commentaires

À voir aussi!