10 choses à savoir sur Tania Di Sei

1- Depuis combien de temps écris-tu pour MFMC?

J’écris pour Ma Famille Mon Chaos depuis deux ans! J’ai commencé en septembre 2016 et c’était une première expérience pour moi. J’aimais ça écrire et, quand j’ai vu que l’équipe était à la recherche de collabos, c’était le moment de me lancer dans cette belle aventure

2- Que rêves-tu d’écrire un jour?

En fait, je rêve de faire du documentaire, mais pour le faire, il faut que je puisse l’écrire! J’ai la tête qui déborde de sujets, mais je ne sais jamais par où commencer! Je ne sais pas comment commencer! Je rêve aussi d’écrire une web-série complète! Je dis « complète » parce que j’ai plusieurs bouts de commencés, mais rien de terminé! Il faudrait que je m’assoie et que j’écrive sans arrêter, ce qui est physiquement impossible! Et si j’arrête, je perds le fil! Pas facile, être dans ma tête

3- Combien de temps consacres-tu à l’écriture d’un texte?

Habituellement, c’est sur un coup de tête, sans réfléchir! Sur un moment de rage, de joie ou d’émotion quelconque! Je parle de mes textes pour MFMC, bien sûr! J’écris toujours à propos de ma fille ou presque. C’est souvent lorsqu’il arrive quelque chose qui me fait exploser, donc c’est instantané! Un texte peut me prendre entre dix et trente minutes à écrire, rarement plus! Je ne passe pas vraiment de temps à recommencer, ce sont les émotions qui parlent! Je suis émotive, ç’a l’air!

4- Quel est ton rituel d’écriture?

Toujours, toujours, toujours avec de la musique dans les oreilles! DANS les oreilles, donc avec mes écouteurs! Je ne suis pas capable d’écrire avec d’autre bruit que ma musique! Souvent, je vais dans un café bondé de gens, mais j’ai ma musique

5- Qu’est-ce qui te fait du bien, te rend heureuse?

La simplicité, c’est tout. Le bord de l’eau, aller marcher en forêt et prendre le temps de respirer. Décrocher, ce que je ne fais pas assez souvent, malheureusement, et aller voir des spectacles, beaucoup de spectacles

6- Qu’est-ce que tu détestes?

Je déteste voir comment les gens sont rendus méchants, et ce, pour aucune raison. Je déteste voir comment les réseaux sociaux sont rendus des tribunes de gratuité pour dire aux autres ce que certaines personnes pensent. Les gens sont rendus avec des opinions sur tout, c’est donc facile, hein, d’être caché derrière un écran d’ordinateur…! Je me suis désabonnée de plusieurs pages à cause de ça, je ne voulais plus voir les commentaires méchants des gens. Je déteste aussi attendre après quelqu’un, je n’ai pas de patience pour les gens en retard.

7- Peux-tu vivre sans ton cell?

J’avoue que non, mais j’avoue aussi que je commence à être tannée des réseaux sociaux! J’aimerais commencer à prendre mes distances et garder le tout pour le travail principalement. Je devrai faire un ménage mental pour réussir, mais c’est dans mes plans. Ça sonne comme une drogue mon affaire, mais on est pas mal tous dans le même bateau, je crois! Le cellulaire prend un peu trop de place dans nos vies et toute la négativité (je le dis comme ça pour rester polie) qu’on retrouve là‑dessus commence à être pesante!

8- Qui est ta vedette préférée?

Premièrement, je déteste le mot « vedette »! Ha! Ha! « Personnalité connue » me fait moins mal aux oreilles. Je dirais Xavier Dolan. De un, oui pour la qualité de ses films et pour les messages qu’il porte, mais aussi pour le modèle et l’exemple de persévérance qu’il est. Il a commencé si jeune avec un but dans la vie et il l’a atteint avec de la persévérance et de la patience. Il a démontré qu’avec du vouloir, il y a du pouvoir! Je suis dans une phase de ma vie où je me dis souvent que je suis « trop vieille » pour continuer dans la branche des médias, mais il y a une petite voix qui me dit de ne pas lâcher parce qu’en bûchant, tout est possible. Et le parcours de Dolan refait souvent surface dans mes pensées. Il est un bel exemple à suivre!

9- À part l’écriture, qu’est-ce qui te passionne? Les arts! Les arts en général. Je dis toujours que je ne suis pas une artiste, mais j’aime l’art aussi fort qu’un artiste peut l’aimer pour le créer! J’aime le voir, j’aime essayer de le comprendre, j’aime le décortiquer et l’aimer! J’aime la beauté et j’aime pouvoir décrocher de ce monde de fous où tout le monde court à essayer d’être parfait. C’est pour ça que je suis aussi animatrice, pour faire des rencontres avec l’art! J’aime la musique, j’ai besoin de musique dans ma vie! J’aime le monde dans lequel ça nous plonge et j’aime le fait que ça nous oblige à ne penser à rien, puisque j’ai une tête qui roule à cent milles à l’heure!

10- Quelle est ta principale préoccupation?

Bon… aussi pathétique que ça puisse paraître : la mort. La maudite mort me fait peur! Pourquoi doit-on mourir? Qu’est-ce qu’il va se passer après? On vit et on meurt pis c’est tout? La phrase « On a juste une vie à vivre » me fait peur! L’horloge qui tourne me fait peur! Perdre un proche me fait peur et ça, c’est sans compter le jour où je devrai vivre avec la perte d’un parent… Mais bon, pour aujourd’hui, j’aime mieux ne pas y penser.



Commentaires

À voir aussi!