10 trucs pour te débarrasser de ta vaginite

Parlons vagin ! Cette source de plaisir immense, mais aussi ce responsable de douleurs atroces pour celles qui subissent un déséquilibre de leur pH vaginal.

Dans cette intimité profonde, au creux de ton corps de femme, l’équilibre n’est parfois plus et les bactéries, présentes naturellement en toi, prolifèrent, pourrissant ta vie sexuelle et ton quotidien.

Et, crois-moi, ça ne prend pas grand-chose pour « fucker » ton pH. Alors voici 10 trucs de base pour maintenir ou rétablir l’équilibre au plus profond de toi !

  1. Porte des bobettes en coton !

C’est la base ! Tu dois bannir toutes les autres matières à tout jamais. Rassure‑toi, des culottes en coton, ça ne signifie pas forcément : « culottes laides de grand-mère ». Faut magasiner un peu !

  1. N’utilise pas de savon !

Le vagin a une capacité autonettoyante naturelle très puissante et efficace. Chaque fois que tu utilises du savon, tu viens modifier l’équilibre fragile… alors pas de savon ! Et tu verras, les odeurs vont disparaître ! Fais confiance à ton corps.

  1. Laisse pousser tes poils !

Eh oui… naturellement, nous avons des poils, et il y a une raison à cette pilosité : protéger nos parties intimes et participer au maintien du pH vaginal. Tes poils sont indispensables ! Si tu préfères suivre la mode du rasage intégral et cumuler les vaginites à répétitions… libre à toi !

  1. Dors les fesses à l’air !

Ton intimité a besoin de respirer, alors pas de bobettes ni de pyjama la nuit ! Et tu verras, c’est aussi très pratique pour titiller la libido de ton conjoint…

  1. Bannis le sucre raffiné !

Les bactéries se nourrissent de sucre et prolifèrent si tu consommes des aliments sucrés. Alors élimine le sucre le plus possible, ta ligne sera heureuse elle aussi ! Tu vas voir, tu vas retrouver beaucoup d’énergie !

  1. Consomme des aliments verts !

Ils sont riches en chlorophylle et « étouffent » les bactéries, empêchant leur prolifération. Ils aident à renforcer le système immunitaire, ce qui m’amène au prochain point…

  1. Renforce ton système immunitaire !

Un déséquilibre interne est signe d’un système immunitaire affaibli. Nos petits soldats veillent au maintien de l’équilibre bactérien. Si nos soldats sont fatigués, ils font de la moins bonne job. Comment renforcer ton système immunitaire ? Dors bien, évite le stress, fais du sport, alimente‑toi bien, limite tes consommations d’alcool, mange du gingembre, du citron et de l’ail, bois du thé vert, prends des probiotiques et de la vitamine D…

  1. Jette tous les produits d’hygiène intime synthétiques !

Les menstruations changent le pH vaginal. En utilisant des produits naturels comme des serviettes hygiéniques lavables (avec un savon au pH neutre) ou une coupe vaginale, il est plus facile de maintenir l’acidité naturelle du vagin qui empêche la prolifération des bactéries.

  1. Maintiens l’acidité du vagin !

Le vagin doit être un milieu acide. Parfois, il est difficile de rétablir le pH et on peut avoir recours à l’utilisation de capsules vaginales contenant un acide (acide borique, par exemple). C’est un travail long et délicat qui demande de la patience, mais ça fonctionne ! Il faut être supervisé par un médecin et utiliser ce traitement pendant un long moment.

En vieillissant, certaines femmes doivent utiliser une capsule vaginale acide trois ou quatre jours chaque mois, juste après les menstruations, afin de réguler le pH vaginal.

  1. Que faire en cas de crise ?

Tu reconnais rapidement les symptômes… ça pique, ça brûle, c’est comme un poignard qui entre dans ton intimité. Les fichues sécrétions « fromage cottage » sont de retour, la bactérie a proliféré à nouveau… Mon meilleur truc naturel pour calmer la douleur et anéantir la prolifération des bactéries : mélanger de l’huile de coco biologique vierge avec quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, insérer ce baume dans le vagin et l’appliquer sur les petites lèvres. Et bien sûr, aller voir le médecin ou le pharmacien afin de partir en guerre contre ces bactéries avec un traitement adapté.

Avez-vous d’autres trucs pour aider en cas de vaginite ? Qu’est‑ce qui fonctionne pour vous ?

Courage, mesdames, et soyez à l’écoute de votre intimité…

 

Gwendoline Duchaine

 



Commentaires

À voir aussi!