Acta es fabula?

Et ça repart dans quelques jours…

Comme parent, je trouvais que c’était une excellente idée. Lorsqu’il n’y a plus d’école pour les occuper. Des répits programmés, chaque jour. Ça fait 36 ans que des parents se disent la même chose. 36 ans de Ciné-cadeau. Plus de deux générations d’enfants…

C’était bien avant la tablette, quand l’écran convoité était plus familial.

L’époque où un break amoureux, ça pouvait durer le temps d’une cassette VHS. Ou que les galipettes se faisaient sur l’air lointain de La Ballade des Dalton. Avec le recul, jouir du double sens grivois… « Si vous voulez réussir dans le crime/Soyez d’abord très rapide au six coups! »

J’ai fait le calcul pour vous — une autre saine utilisation des fonctionnalités de la feuille de calcul. La moyenne d’âge est de 29 ans. Le doyen, il a l’âge respectable de 54 ans. C’est Tintin et l’affaire Tournesol. Et, chanceux et chanceuses, vous pourrez le revoir cette année.

Si vous vous sentez coquins, La Ballade, elle, elle sera également diffusée à plusieurs reprises…

Un prétexte pour échanger sur la qualité artistique. Lorsque vos enfants vous souligneront le décor sommaire, qui revient et qui défile en boucle. Leur expliquer le concept du projectionniste. Quand, soudain, apparaissait l’image figée de « Problèmes techniques ». Mesdames, aucune analogie s’il vous plait. Que, parfois, nous avions même la chance de voir la pellicule s’enflammer à l’écran.

Je sais, je suis critique.

D’autant que ces films d’animation sont désormais des classiques. Mais je peux facilement répondre à la question : « Pourquoi faut-il que Zorrino s’en aille? » Tout simplement, car il est désormais à rêvasser à la retraite. Que ses propres enfants ont quitté le bercail. Depuis longtemps. Que son célèbre compositeur est décédé depuis 40 ans. Ou que Lucie, sa voix, c’est aussi celle de Blanche Neige.

Si jamais vous voulez aborder le thème des transgenres avec vos jeunes…

Surtout, que les films d’animation, de nos jours, contiennent tellement plus! Des références et clins d’œil qui réussissent à nous faire rire autant que nos enfants. Différemment. Des moments que nous pouvons alors passer avec eux. Sans souffrir. Que la qualité de l’image est désormais à des années des frères Lumière. Rien à voir avec le marchand de bœufs mélancolique…

J’ai le même état d’esprit à Pâques. Ben Hur, sérieux? Une belle course de chars (ici, l’expression est utilisée correctement) où on constate que tricher, ça ne donne rien. Ou encore, l’autre moment fort, quand nous apprenons le sort de sa mère et de sa sœur. Sans doute pour nous faire répondre à l’unisson à nos enfants : « La lèpre, c’est une maladie proche de la tuberculose. Surtout, c’est ce qui arrive quand la Bible prend le contrôle de nos craintes. Et à te regarder réagir aux scènes, ça fonctionne encore très bien… »

Je vous laisse, j’entends les premières notes de La Ballade

michel

 



Commentaires

À voir aussi!