Coup de coeur: Mathieu Cyr

On a tous peur du jugement. Le gros méchant jugement. Celui qui nous empêche de dire tout haut ce que plusieurs pensent tout bas.

En fouillant sur le net, nous sommes tombé sur ce texte de Mathieu Cyr. Un gars simple que tout le monde aime. Mais aujourd’hui, on tient à lui lever notre chapeau, parce qu’il a su écrire un texte vrai… Un texte à la  » Ma Famille Mon chaos « !


Chronique d’un père indigne.

 » Comme plusieurs le savent, j’viens d’avoir un 2e enfant. Comme personne le sait, ça m’a rentré dedans comme trois tonnes de briques.

Le premier, c’est cool. J’faisais mes shows, on sortait, on voyageait pas mal : France, Italie, Espagne, Mexique, Russie…(Le billet d’avion est gratuit pour les 2 ans et moins, t’en profites avant que ça te coûte la totale.)

Ça allait bien: Deux adultes pour s’occuper d’un enfant, rien là!

Arrive le 2e. On passe de « couple avec un enfant » à « famille ». Toute crisse le camp. Toute! Les voyages, les sorties, les temps libres, la vie de couple, les restos, les amis, le sommeil, les shows, le travail. …Surtout le travail.  »

Depuis l’arrivée de Georges-Henri c’est laborieux, voire impossible d’y arriver. Et j’me sens cheap d’aller au café ou au gym en laissant ma blonde rusher avec les 2 petits.
Fait que j’reste chez nous. J’écris à coups de 20-30 minutes… J’m’entraîne à coups de séries de push-up tellement espacées qu’ça sert à rien… Bref, j’me sens en cage. Depuis six semaines.

Résultat : J’ai pas été capable d’aimer mon p’tit gars. J’dirais même qu’y me gosse. À chaque fois qu’il pleure (Et ça arrive souvent) j’ai le goût de changer de pièce au lieu de le consoler. J’me demande même des fois pourquoi j’ai co-créé cette criarde et pleurnicharde boule de vie qui scrappe la mienne.

mat-cyr2

En fait, j’me demandais ça. Jusqu’à hier. Hier, j’avais trois shows au Bordel. 19h, 21h30 et minuit.

À 17h : Georges-Henri commence à faire de la fièvre. Faut aller à l’urgence quand c’est un nourrisson. Mais j’veux pas manquer mes shows pour une fièvre qui sera sûrement sans gravité. Ma blonde part pour l’hôpital avec lui. J’appelle une gardienne pour l’autre.

18h20 : La gardienne arrive. Je pars pour mes shows.

19h : J’arrive au Bordel. Je reçois ce texto « Ça va pas bien. La fièvre a monté à 39,5. On attend le médecin. »

Je capote un peu.

19h02 : Je demande à passer premier sur le show et me faire remplacer pour les deux autres.

19h15 : Je fais mon 15 minutes (On proposait de me remplacer, mais c’est moi qui ai voulu faire mon 15, comme j’étais déjà là.)

19h30 : Je descend de scène. J’ai reçu un 2e texto pendant mon set. « On sait pas ce qu’il a. On lui a rentré une sonde dans le pénis et fait une prise de sang. »

Là, je capote en tabarnack. J’pars en fusée pour l’hôpital.

20h30 : J’arrive. Je vois mon petit, couché sur le dos. Plogué de partout. Voir mon flot de six semaines dans cet état, ça m’a rentré dedans solide.

C’est comme si ça me crissait en pleine face toutes les fois où j’le trouvais gossant. Comme si ça me disait « Ce p’tit gars-là t’as rien fait. Aime-le donc. »

J’suis resté. J’ai passé du temps avec lui. Je l’ai pris. Je l’ai bercé. Je l’ai fait sourire. Je l’ai aimé, pour la première fois. J’ai connecté.

Des fois, on est tellement pris dans notre bulle d’humour, de création, de shows, de job… qu’on oublie ce qu’il y a autour. Ça me l’a ramené dans ‘face.

Avec du recul, je réalise que cet épisode était la meilleure chose qui pouvait m’arriver.

Je t’aime Georges-Henri. Papa est là. Quand tu veux mon homme.

PS : Pour l’info – Finalement c’était pas tragique. Il a attrapé le pied-main-bouche que sa sœur avait la semaine d’avant. Il va déjà mieux


** Source : Facebook de Mathieu Cyr et www.mondedestars.com (http://www.mondedestars.com/nouvelles/un-humoriste-quebecois-livre-un-bouleversant-message-a-propos-de-son-bebe-malade/ ) **

** Crédit photo: Facebook Mathieu Cyr et La Presse **



Commentaires

À voir aussi!