Les cravings de grossesse des collabos!

Des rages de nourriture lorsqu’on est enceinte, amenez-en! Nous serions prêtes à traverser le Canada au grand complet pour avoir cette chère poutine de Chez Ti-Paul qu’on a goûtée une seule fois, il y a cinq ans! Et pas question d’en manger une de Chez Ti-Mé, no’non, EST PAS PAREILLE!

Pour rigoler un peu, j’ai demandé aux collabos leurs pires cravings de grossesses. Alors voici le résultat que j’ai divisé en trois charmantes catégories :

1 — Dérapage contrôlé

(Traduction : Je mange comme une truie, mais santé… j’ai bonne conscience!)

– Soixante sushis au concombre en quinze minutes!

– Un pied de céleri par jour.

– De la salade César en quantité industrielle.

– Des avocats à la tonne!

2 –Ok, j’ai légèrement perdu le contrôle

(Traduction : Mes goûts sont weird, mais sa passe…)

– Des olives Kalamata accompagnées d’une pinte de lait.

– Aller au buffet chinois pour manger SEULEMENT de la soupe Won Ton.

– Le classique : Pot de cornichons à l’aneth et ail!

– Une livre de steak haché cuit, assaisonné de sel et de poivre.

– Une boîte de Pop Tarts par jour.

3 –Fuck off! Je suis une baleine et j’ai faim!

(Traduction : Tassez-vous, sinon je vous mange!)

– Des olives trempées dans le Cheez Whiz.

– Des chips au ketchup trempés dans la moutarde de Dijon.

– Un pomelo trempé dans la sauce BBQ.

– Des chips au BBQ trempés dans la crème glacée à la vanille.

– Boire de la sauce brune!

Et que dire du lait?! Telle une Cléopâtre, si j’avais pu prendre un bain dedans, je l’aurais fait… pour pouvoir le boire par la suite! Bien souvent, le lait se transforme en divin nectar lorsque nous sommes enceintes, et tout à coup, il semble le match parfait à n’importe quel repas de la journée. Sans oublier les aversions pour certains aliments. Une fois que vous êtes transformée en ogresse affamée, votre repas favori peut tout à coup goûter les huîtres avariées.

N’oublions pas les chers papas! Non seulement la plupart du temps, ils doivent aller chercher de toute urgence nos quatre caprices, mais certains feront une charmante grossesse de compassion. Comme disait mon chum : Si tu manges un steak dans ma face à minuit le soir, il y a de fortes chances que j’en mange avec toi! Le seul problème : il n’a toujours pas accouché sept ans plus tard!

Si vous lisez ceci et que vous êtes présentement enceinte, je ne suis pas responsable de ce que vous irez manger suite à la lecture de ce texte!

Et vous, qu’avez-vous mangé d’étrange durant vos grossesses?

Geneviève Dutrisac

 

 



Commentaires

À voir aussi!