Devenir grand-mère

Devenir grand-mère n’a jamais été le rêve de ma vie de maman. J’ai maintenant 70 ans et je vais quitter cette année le milieu du travail. Je travaille à plein temps dans un cabinet d’avocats du centre-ville en tant que coordonnatrice aux Services linguistiques.

J’ai toujours souhaité pour mes deux filles, sans leur dire, de profiter de la vie, de voyager, de projeter une carrière professionnelle sans limite, d’aller à leur guise, au théâtre, au cinéma, de manger souvent en dehors de ne pas avoir à se priver, quoi!

Et bien voilà que la plus jeune m’annonce à Noël 2007 que l’horloge biologique commence à sonner et qu’elle et son conjoint pensent sérieusement à devenir parents.

Vous allez peut-être rire de moi mais je lui ai répondu qu’il n’y avait pas de hâte, qu’elle pouvait prendre son temps, mais rien n’y fit !

Alors arriva ce qui devait arriver et mon premier petit-fils Malik Julien est né le 26 septembre 2008. Quel plaisir de tenir dans mes bras ce beau petit bébé ! Et là, vraiment à partir de ce moment, ma
vie a complètement changé.img_2620

Le 15 septembre 2011 un autre beau petit jeune homme est né dans la famille. Jaydan Ali nous est arrivé. D’un tempérament tout à fait différent, mais tout autant adorable que son grand frère!

img_2172

Et ensuite, le 4 août 2013, Zaïa Rose a fait son incursion après ses deux frères. Solide et capable de tenir tête à ses deux frères, elle fait le bonheur de tous autour d’elle.

img_2600

« Mamie, je t’aime » sont les mots les plus doucereux, sirupeux, que l’on puisse imaginer ! Ils viennent souvent me bercer telle une vague douce qui balaie le sable, au coucher du soleil ! En fait, ces souvenirs me réchauffent quand je me sens un peu seule.

Être grand-maman c’est un rôle d’écoute pour chacun ou chacune, blotti et blottie, dans mes bras réconfortants et rassurants – comment résister au sommeil !

C’est cela et beaucoup plus encore qu’être grand-maman !

Certes, j’ai atteint un âge qui connait ses limites d’énergie, mais malgré la fatigue ressentie à leur départ je m’ennuie d’eux dès qu’ils franchissent le seuil de la porte !



Commentaires

À voir aussi!