Les hormones de grossesse pis les larmes…

Si vous avez déjà porté la vie ou si votre conjointe a déjà eu ses entrailles envahies par la présence d’un fœtus, vous savez fort probablement que parfois (souvent), les émotions causées par les hormones de grossesse peuvent être incontrôlables, vraiment surprenantes et… pas justifiables pour deux cents. J’ai fait le tour de nos collabos et de mes amies, pis je vous jure qu’il y a des bijoux d’histoires!

  • Karine explique qu’elle regardait un film d’horreur style « ado » et que ses larmes n’étaient pu arrêtables lorsque la brunette et l’intello sont morts dès le début du film…
  • Mélanie avoue avoir pleuré sa vie lorsque Rich dans Top Model a laissé Brooke pour la xfois! (Notre question est plutôt : « Est pas morte, Brooke?! »)
  • En pleine tempête de neige, un dimanche soir avant que l’épicerie ferme, Marie France a envoyé son chum lui acheter de la crème glacée menthe et chocolat… qu’elle a vomie quelques minutes après avoir mangé la presque totalité du pot. Son chum lui a promis de ne plus jamais céder à ses pulsions de femme enceinte et Marie France elle, pleurait la « perte » de sa crème glacée dans le fond du bol!
  • Cette même Marie France a pleuré en cachette lorsque son chum s’est fait vasectomiser. Elle venait d’accoucher de leur quatrième!
  • Iris et son chum regardaient un documentaire sur la nourriture et le traitement fait aux animaux que l’on mange. Rendue au bout où ils expliquaient le pauvre sort des porcs, elle a éclaté en sanglots en répétant sans cesse « Les p’tits cochons, les p’tits cochons, les p’tits cochons… » La fille était IN‑CON‑SO‑LA‑BLE.
  • Mélanie voulait manger des pickels pour déjeuner (!!), mais le méga pot lui a glissé des mains quand elle a tenté de le sortir du frigo et il a fini sa route éclaté par terre. On ne vous cache pas que Mélanie a BEAUCOUP pleuré…
  • Annie fait dire que les rénos durant la grossesse = terrible mauvaise idée! Brailler parce qu’il y a trop de poussière pour une femme enceinte, brailler parce que c’est trop bruyant pour le bébé (!?!) brailler parce que c’est le bordel, parce qu’elle angoisse sur ses choix de couvre-plancher, brailler parce que son chum fait pitié parce qu’elle veut qu’il arrache la céramique qu’il est en train d’installer parce qu’elle la trouve trop bleue (c’était gris finalement!)… Bref, criseS existentielleS, tellement superficielles avec du recul post-hormonal!

Pour ma part, j’ai deux anecdotes :

  • En route pour le travail, mon mari au volant de la voiture a écrasé un écureuil. J’étais tellement en larmes que j’ai rebroussé chemin et j’ai callé malade, incapable de revenir à moi-même.
  • Remarquant qu’il y avait une araignée dans le lavabo de la cuisine, j’ai pris un mouchoir et je l’ai semi-écrasée. Je dis « semi » parce qu’au milieu de ma tentative, j’ai eu pitié d’elle… Je l’ai donc mise dehors dans un tas de feuilles, en m’excusant auprès de sa famille et de ses amies araignées. J’pense que mon chandail était mouillé par mes larmes…

Si je résume, la bouffe, les animaux pis les rénos, ça fait pleurer les madames enceintes.

À votre tour! Est-ce que les hormones de femme enceinte vous ont rendue ou ont rendu votre conjointe pleurnicharde, ou colérique (douce, mais violente — contraste, allo!), ou douce, ou déchaînée…?! Allez! Racontez-nous!

 



Commentaires

À voir aussi!