Je cherche mon « X »

Tout le monde connaît l’expression « être sur son X »? Ben je vous avoue qu’à 32 ans, je suis toujours à la recherche de ce fameux « X ». À mesure que les années s’accumulent, mes espoirs de le trouver s’amoindrissent, ajoutant à ma quête une peur : « Et si je ne le trouvais jamais…? »

Récemment, je me suis retrouvée dans un show rock avec, sur scène, un vieil ami. Et ça m’a frappée : lui son « X », clairement, il avait les deux pieds dessus. Un mélange étrange de fierté et d’envie m’a terrassée. Il était tellement à sa place sur cette scène avec sa guitare entre les mains! Je l’avais vu jouer des dizaines de fois et depuis toujours (dans sa chambre, dans ma cuisine, dans des bars…) mais là, j’ai été prise d’un genre de vertige. Les « X » existaient finalement, ce n’était plus juste une expression et il en était ma preuve.

Et je me suis demandé : mis à part dans mon rôle de mère, où est-ce qu’à un moment ou à un autre, j’avais pu ressentir ça? Ressentir cette impression d’être exactement là où il le faut, au bon moment avec en prime toutes mes étoiles bien alignées. Et la réponse m’a fait peur…

Avais-je la vie dont j’avais rêvé lorsque je n’étais encore qu’une petite fille? En avais-je au moins la version peaufinée par mon passage obligé dans l’adolescence? À quel moment j’avais perdu de vue mon « X »? À quel moment je m’étais désillusionnée de mes rêves de grandeur ou de bonheur absolu?

Est-ce que je cherchais mon « X » au bon endroit? Dans la vie de famille? Dans le travail? Dans l’amour ou dans l’amitié? Est-ce que chaque facette de ma vie avait son propre « X » et que je n’en goûterais qu’un à la fois? Ou bien est-ce qu’un jour, je me sentirais tellement complète que je ne chercherais plus cet endroit mythique orné d’un « X » imaginaire?

Et aucune réponse n’est apparue. De toute façon, quelle réponse aurait pu me satisfaire? Est-ce que cet instant précis où j’étais spectatrice de l’accomplissement du travail acharné d’un ami suffirait à relancer ma quête? À en raviver la flamme et à me rebooster l’ambition?

Est-ce que je finirais un jour par libérer les mots qu’il y a dans ma tête? Est-ce que je finirais par mettre en reliure ce fameux livre qui faisait partie de mes rêves il y a longtemps?

Est-ce que pour toujours, je serais l’unique amour de mon homme, celui qui suffit, celui qui comble les failles et les imperfections pour façonner une vie de bonheur?

Est-ce qu’un jour, je serais derrière les créations culinaires de ce resto qui n’existent que dans mes tableaux secrets sur Pinterest?

Est-ce qu’un jour, je serais l’amie indispensable? Celle que l’on taggue sur Facebook et avec qui on ne compte plus les insides. Celle qui répond toujours présente et dont on ne se séparerait pour rien au monde?

Est-ce qu’un beau jour, quelqu’un me verra au loin et ressentira ce mélange étrange de fierté et d’envie…?

Karine Arseneault



Commentaires

À voir aussi!