Lueur d’espoir pour la fine dentelle

Le confort, c’est souvent notre choix après un accouchement. On s’habitue à s’habiller en mou. À la maison avec bébé, nous les mamans, on veut du confort. Lorsque notre congé de maternité tire à sa fin, on recommence à porter des vêtements un peu moins confo, mais plus adéquats pour le travail.

Jusque-là ça va pour moi. Mais le problème, c’est que mes sous-vêtements n’ont pas suivi la vague. J’ai gardé le confo. Les sous‑vêtements que tu achètes sont de la bonne taille, mais lorsque tu les déballes, tu pourrais aisément faire un saut en parachute avec. Tu les laves, un peu de sécheuse et voilà : comme par magie, ils ont la bonne taille. Ces bobettes, qui avant étaient utilisées dans ma semaine du mois, sont maintenant devenues mon quotidien.

Celles aux couleurs douteuses, clairement faites avec les tissus dont personne ne veut. Celles que l’industrie du sous-vêtement produit pour que les femmes n’aient aucune crainte de les porter, tacher, laver, etc. Celles que l’on choisit sans vraiment choisir ; on regarde seulement les tailles.

Mon homme en est venu à en avoir une écœurite aigüe ! Donc, pour répondre à la demande de mon homme (je le comprends), je me suis acheté de la fine lingerie. Ce n’est pas si fin que ça, ces sous-vêtements‑là. La dentelle de la brassière, ç’a pas trop de soutien. Pour une jeune femme avec des seins à la bonne place, ça fait la job. Pour la maman qui a eu des enfants, ça ne lutte pas contre la gravité. Pis n’achète pas de la dentelle cheap… Nenon, gare à la crise d’eczéma sur les fesses ! Passer la journée à te gratter là, on oublie le côté sexy. Alors, sors ton portefeuille, ton budget épicerie vient de passer là.

Et que dire de l’entretien ? Habituée à mes vieilles bobettes, j’ai pitché ça au lavage avec le reste, sans précaution. Je me suis retrouvée avec des lambeaux de sous‑vêtements. De la dentelle boudinée, en veux‑tu en, v’là ! Aucune chance de pouvoir récupérer ça. Le lavage dans un petit sac, à délicat et surtout pas de sécheuse, ce n’est vraiment pas pour moi.

Et si vous ajoutez à ça tous mes problèmes de noune d’or, ben, je suis un peu désespérée.

Pleeeaaaassse help me !

Mélanie Paradis



Commentaires

À voir aussi!