Consulter

ON JASE

Je me souviens de cette fameuse peine d’amour à l’adolescence, celle qui enlève toute saveur aux aliments, qui transforme les secondes en heures et qui nous projette dans une autre dimension ou notre âme en peine somnole le temps que notre insupportable douleur s’apaise. On devient alors spectateur de notre vie, à l’extérieur de nous-même…absent.…

Et si, aujourd’hui, j’agissais encore comme un enfant âgé entre 0 et 5 ans… – Chaque fois que je rencontrerais une nouvelle personne, je ferais une crise de panique avant de finalement l’apprivoiser; – Je serais vraiment fasciné par un…