Patrick Marleau. Suggestions BD québécoises pour les plus vieux (13 ans et plus)

J’ai eu le bonheur de travailler en librairie comme spécialiste de la bande dessinée pendant quinze ans, tout d’abord chez Renaud-Bray et ensuite, à la boutique Imaginaire à Québec. Qui dit librairie, dit plusieurs périodes du temps des Fêtes à donner des suggestions de lecture, parfois pour de grands amateurs, mais souvent pour des gens qui ne s’y connaissaient pas trop.

Au fil de la dernière décennie, il est rassurant de voir que plusieurs ados, voire adulte, lisent maintenant de plus en plus de bandes dessinées. Ce revirement social est venu en partie par une génération qui ne considère plus la BD comme de la lecture enfantine et d’autre part, par une plus grande visibilité médiatique. Par contre, le plus grand responsable est le succès qu’obtiennent les adaptations de BD pour le grand et le petit écran : les films de Marvel Comics, The Walking Dead, Paul à Québec et même Persépolis.

Les adolescentes connaissent bien Les Nombrils (de Delaf et Dubuc), et la série Paul, de Michel Rabagliati, n’a plus besoin de présentation chez les plus vieux. Voici donc quelques suggestions de lecture d’auteurs d’ici qui sauront plaire tant aux amateurs de BD qu’aux ados qui ont moins d’intérêt pour les livres.

 

1-      La bête du lac (Éditions Glénat Québec)

Le scénariste de cette amusante trilogie, François Lapierre, est l’un des coloristes les plus en vogue. Le talentueux artiste aux dessins, Patrick Boutin-Gagné, roule sa bosse depuis plusieurs années dans le monde de la BD. Amis dans la vie, leur chimie se transpose à merveille dans cette saga fantastique située dans un Canada français rural d’autrefois. Qui est cette mystérieuse bête au fond du lac? Que garde-t-elle si précieusement? Quel est son étrange lien avec la sirène? Cette série vous en fera voir de toutes les couleurs!

 

2-      Aspic (Éditions Quadrant)

L’illustrateur Jacques Lamontagne s’est rapidement imposé dans le monde de la BD grâce à Safarir au Québec, et par la suite en Europe avec le succès de la série française Les Druides. Avec Aspic, il baigne dans un monde plus près de ses champs d’intérêt, soit un Paris du 19e siècle empreint de paranormal et peuplé de créatures surnaturelles. Aspic est un croisement de Sherlock Holmes et de Chapeau Melon et bottes de cuir, des BD aux magnifiques dessins merveilleusement bien supportés par d’intrigantes histoires.  

 

3-      Le crépuscule des dieux (Éditions Soleil)

Djief, alias Jean-François Bergeron, vient de clore sa grande saga qui revisite les contes et légendes germaniques qui ont largement influencé le grand J.R.R. Tolkien dans la mise en place de son univers du Seigneur des anneaux. Au total composée de neuf volumes, cette série, appuyée du magnifique dessin de Djief, retrace les grandes lignes de la malédiction de l’anneau de Wotan, des Walkyries et de l’aventure épique de Siegfried.

 

4-      Gaboury : du sang et de l’encre (Perro Éditeur)

Serge Gaboury est l’un des pionniers de la bande dessinée humoristique québécoise. Il est de l’aventure Crocs depuis ses débuts et est également devenu une vedette de Safarir. Perro Éditeur publie un album d’anthologie avec plus d’une centaine de ses meilleurs gags, qui plus de trente ans plus tard, demeurent toujours aussi corrosifs et d’actualité. En plus de contenir de nouveaux gags jamais publiés en albums, les planches ont été entièrement recolorées.

 

5-      Far out (Éditions Lounak)

Une BD au format comics book américain, Far out sort de l’imaginaire du duo Gautier Langevin et Olivier Carpentier. Cette série nous plonge au cœur d’une société dans laquelle les automates règnent, mais à l’époque du western, dont le découpage respecte bien les codes. Avec Far out, nous avons droit à une série originale menée par les dessins détaillés aux couleurs chaudes de Carpentier.

 

6-      Pyongyang (Éditions L’Association)

L’auteur Guy Delisle, Québécois d’origine, vit en France depuis plus de vingt ans, mais il n’a pas renoncé à ses origines pour autant. Si ses Chroniques de Jérusalem ont remporté une multitude de prix, Pyongyang, sa visite au cœur de la Corée du Nord, demeure un album incontournable de la BD d’auteur. Delisle a séjourné dans cette région pendant quelques mois, le temps de superviser un studio de dessin animé au tournant des années 2000, alors que ce pays n’ouvrait que rarement ses portes à des étrangers. Un petit bijou pour les amateurs d’histoire, de géographie et d’autres cultures.

 

7-      L’ostie d’chat (Éditions Delcourt)

Roman-feuilleton publié à l’origine sur le web par deux filles, Zviane et Iris, cette trilogie parle des préoccupations amoureuses de deux jeunes vingtenaires et de leur gros chat, Legolas. Cela ravivera la curiosité des amateurs d’histoires du quotidien. Zviane et Iris font partie d’une nouvelle génération d’auteures au féminin qui ont pris d’assaut le domaine de la BD pour notre plus grand plaisir. L’ostie d’chat est une série drôle et sans prétention qui exploite bien le malaise.



Commentaires

À voir aussi!