Le père qui ne se croit pas exemplaire

Je connais des papas de différents acabits.

Il y a des papas plus présents que d’autres à un moment ou un autre de la vie de leur(s) enfant(s).

 

Il y a des papas « poules » qui font rire parfois devant leurs actions de protection que l’on prête en général plus à la maman.

Il y a des papas solides, que rien n’ébranle, du moins selon ce qu’ils laissent paraître.

Il y a des papas qui se déguisent, qui jouent autant à la lutte qu’à la flûte. Qui n’ont pas peur du ridicule en buvant le thé de quinze heures, coiffés d’un diadème brillant. Qui d’ailleurs, aux yeux de bien des mamans, ne deviennent point risibles mais au contraire, revêtent alors une aura de héros.

 

Il y a des papas qui chantent, qui dansent ou pas.

Il y en a qui montrent à cuisiner, d’autres qui se contentent de participer.

Il y a des papas qui écoutent, qui conseillent, qui ouvrent leurs bras lorsque ça ne va pas.

Ceux qui savent quoi dire et quoi taire.

Puis ceux qui ne savent pas, mais qui sont, simplement, là.

 

Toi le papa qui fait de son mieux.

Toi qui sèches de ton enfant les yeux, tout en lui disant qu’il ou elle a le droit de pleurer. De vivre son sentiment.

Toi le papa qui l’aide et lui apprend à lacer ses souliers, autant qu’à devenir cet adulte que nous observons.

 

TU ES EXEMPLAIRE

 

Le papa qui a cette ouverture d’esprit et de cœur qui fait en sorte que sa marmaille, petite ou grande, ira lui parler n’aura jamais peur.

Tu ne juges pas.

Tu ne critiques pas.

Tu entends oui, mais surtout tu écoutes!

 

Tu as ri, pleuré, grondé aussi.

Tu aides encore et le feras toujours autant que tu le pourras.

Ta progéniture sait que peu importe ses choix, une porte est ouverte chaque fois, au même titre que tes bras.

 

TU ES EXEMPLAIRE

 

Toi le papa qui montre à ses enfants à respecter les autres, à se respecter soi-même. À aimer de la bonne façon, celle qui élève et transporte dans les petits bonheurs de chaque jour.

 

Tu as réussi à créer cette complicité, et ce, même si ton enfant est rendu grand.

Tu es devenu son ami, tout en gardant cette distance qui te différencie en tant que père.

Oui, je te vois. Oui toi, ce papa…

 

TU ES EXEMPLAIRE

 

Je sais que ces papas me répondront que ce qu’ils font ne sont que banalités, normales, la base, voir qu’ils n’imaginent pas les choses autrement.

Mais OUI ça existe des agissements qui, au lieu de créer, déséquilibrent.

Ça existe des enfants qui ne parlent pas ou trop peu à leur papa, n’ayant pas développé la discussion depuis leur naissance.

Alors que toi, tu l’as fait, papa exemplaire.

 

Tu sais ce qui te donne ce titre de papa exemplaire?

 

Ton enfant. Tout simplement.

 

Vous les papas, continuez à assumer pleinement votre identité paternelle.

C’est la société de demain que nous construisons en partenariat.

Nous les femmes, nous avons beau les porter, avoir avec eux un lien physionomique certain… mais sans vous, ils n’y seraient pas!

 

Ils sont des deux parents la continuité, alors autant que la maman, le papa doit s’y affirmer.

 

 

Simplement Ghislaine



Commentaires

À voir aussi!