Le personnel éducatif en service de garde scolaire

 

(Le féminin est utilisé ici, car le personnel éducateur est plus souvent féminin; ceci allège le texte, mais n’efface en rien le rôle masculin.)

Ces éducatrices sont, à mon humble avis, des êtres exceptionnels. Elles sont remplies d’une énergie débordante pour amener même les plus récalcitrants à participer aux activités quand l’envie n’y est pas ou encore quand la nuit écourtée ou la journée trop remplie n’aident en rien. Elles ont un sourire grand comme l’école. Des rires que l’on entend courir dans les corridors. Souvent un timbre de voix plus fort afin que le groupe excité entende bien les directives. Un ton plus ferme, plus stricte pour assurer un certain contrôle, mais avec une voix chaleureuse et réconfortante.

Elles planifient des horaires d’activités pour faire bouger les élèves. Des ateliers de bricolage. Elles soutiennent l’aide aux devoirs. Elles organisent des sorties éducatives. Elles appuient, encouragent, soutiennent les élèves qui en ont besoin. Elles font des suivis.

En fin de journée, elles encaissent le trop-plein d’énergie gardée au fond de certains élèves et finissent par gérer le tout avant l’arrivée des parents.

Et les hommes dans les services de garde scolaire? Ils ont plus que leur place! Le monde scolaire étant rempli de femmes, il est salutaire d’y voir des hommes. Un peu de testostérone comme modèle ne fait pas de tort. Ils ont une limite plus permissive sur certaines choses comparativement aux femmes. Ils explorent d’autres avenues. Ils ont cette présence masculine qui peut devenir significative pour des enfants qui n’en ont pas à la maison.

Il y a des techniciennes en éducation spécialisée qui mettent souvent le chapeau d’éducatrices ou de préposées aux élèves handicapés. Leur chapeau diversifié ne rend toutefois pas toujours hommage à leur profession et il est facile d’oublier ce qu’elles apportent de bénéfique au service de garde et dans l’école. Parfois, elles doivent offrir une planification plus approfondie envers un élève qui en a besoin. Elles travaillent davantage au niveau de la gestion de conflits ou encore inculquent des règles sociales à d’autres.

Il peut y avoir des préposées aux élèves handicapés qui, elles, servent à accompagner un seul enfant pour ses déplacements et qui interviennent en prenant en charge un groupe afin de pallier au ratio puisqu’une éducatrice est en gestion de crise auprès d’un enfant et doit se retirer avec celui‑ci.

C’est assurément un beau mélange de qualités, de qualifications, de compétences et de valeurs qui œuvrent auprès de cette jeunesse. Ensemble, elles forment l’essence même du service de garde. Elles sont comme les couleurs de l’arc‑en‑ciel. Elles composent une unicité et rendent le quotidien des élèves enrichissant, amusant, sécurisant et surtout réconfortant.

Merci à vous, chers membres du service de garde. Vous ajoutez de la couleur dans le quotidien de nos enfants.

Connaissez-vous des perles rares qui accompagnent vos enfants au travers de leur parcours scolaire? Pensez à leur souhaiter une belle semaine et à leur donner une petite tape dans le dos pour saluer leurs efforts et l’accomplissement de leur travail. Cela les aidera à se rendre aux vacances estivales méritées.

Demain, qui sont les techniciennes? Qui gère les services de garde scolaire?

Mylène Groleau



Commentaires

À voir aussi!