Réclame ton 20 $ pour tes meubles en mousse de polyuréthane

Oui, tu as bien lu. Il y a de bonnes chances que tu sois éligible pour recevoir un chèque de remboursement de 20  $ par la poste, juste parce que tu as acheté un meuble dans le passé! Ma famille Mon Chaos a pris les informations à propos de cette action collective pour toi et te les résume pour te faciliter la vie. Ce n’est pas ça, le bonheur?!

Avant de te donner les détails de la marche à suivre, il est pertinent de t’informer un peu sur la raison pour laquelle tu pourrais te voir enrichi d’un minimum de 20 $ (parce que oui, ça pourrait être plus).

Une action collective a été réglée récemment pour un montant total de 38 M$ contre des fabricants canadiens de mousse de polyuréthane flexible. Cette mousse-là, on la retrouve dans presque tout ce qui est rembourré et confortable : les fauteuils rembourrés, les matelas, les sous-tapis, les canapés, etc. Malheureusement, nous, les pauvres consommateurs, on s’est fait un peu flouer à travers les années. Ces fabricants ont été poursuivis pour avoir fixé le prix de vente de cette mousse pendant plus d’une décennie, ce qui aurait fait gonfler le prix d’achat pour les entreprises et pour les consommateurs canadiens (comme toi). Mousse, mais mousse égale, comme on dit, monsieur le fabricant! Une poursuite a donc été intentée afin de nous rembourser ce qui a été rembourré!

Ce qui est beau là-dedans, c’est que n’importe qui peut soumettre une réclamation. Il faut simplement remplir ces deux conditions :

• Tu demeures au Canada ou tu as demeuré au Canada entre le 1er janvier 1999 et le 10 janvier 2012; et
• Tu as acheté au Canada de la mousse de polyuréthane flexible, ou un produit éligible qui contient de la mousse de polyuréthane flexible (matelas, fauteuil, canapé ou chaise de bureau), ou un sous-tapis, fabriqués au Canada, pour un usage personnel, commercial ou à des fins de fabrication pendant cette même période.

Tu te retrouves dans les deux points plus haut? Alors c’est le moment que tu attendais tant. Comment faire pour toucher ce montant qui t’est dû?

Le tout se fait en trois étapes faciles (parce qu’on déteste quand c’est compliqué) :

1. Tu prends une photo de l’étiquette de ton produit qui contient de la mousse.


2. Tu vas sur le site www.moussepayante.com.


3. Tu remplis le formulaire.

L’argent ne pousse peut-être pas dans les arbres, mais il dort peut-être dans ton divan! Alors, ne tarde pas, parce que tu as jusqu’au 6 février 2018 pour faire ta réclamation. Des actions collectives comme celle-là, c’est un bon moyen de faire justice aux consommateurs comme toi. Ça peut peut-être paraître insignifiant pour certains que de se battre pour de la mousse, mais au bout du compte, cet argent t’appartient!



Commentaires

À voir aussi!