Séduction 101 : trucs et conseils pour une soirée optimisée !

Ça y est, après deux mois sans libido, l’appel de l’amour et du désir m’est revenu ! Fini les soirées lecture affalée sur mon divan à me brosser le poil des jambes : February, I’m back in tha game! Mes dernières dates ayant lamentablement échoué, j’ai cru judicieux de sonder mes amies matchées afin de connaître leurs trucs et astuces pour une première soirée optimisée ! Faute de pouvoir vous dire de facto comment trouver le bon être à aimer, je vous partage ici un condensé de différents conseils et rituels à assimiler !

 

Misez sur les classiques : vêtements propres, jambes rasées et décolleté

Quand je sors avec mes amies, j’aime être socialement présentable. Cependant, je me questionne peu sur la mise en valeur de ma poitrine dans tel ou tel chandail et je lâche rapidement prise sur la courbe peu prononcée de mon derrière dans un ou l’autre de mes pantalons. Au quotidien, je priorise l’harmonie des couleurs et la propreté des vêtements que je porte. Cette sélection, en processus de dating, prend une ampleur démesurée. Il faut être jolie, mais naturelle et se mettre en valeur sans paraître superficielle. Quelle stratégie adopter pour avoir un look réussi ? Soyez propres et misez sur ce que vous avez ! Vous aimez vos jambes élancées ? Ben montrez‑les (et rasez‑les). Votre poitrine est invitante et la dévoiler vous rend plus confiante ? Laissez‑vous aller ! Les femmes assumées ont la cote auprès des hommes, alors pourquoi ne pas en profiter !

 

Évitez toutes sources de ballonnements

Pas chic comme conseil, vous avez raison, mais vous souvenez‑vous de l’inconfort physique que vous avez éprouvé la dernière fois que vous avez mangé du chili ? C’est vraiment ce sourire crispé et ce corps vulnérable et prêt à exploser que vous avez envie de marketer pour votre première soirée ? J’penserais pas, moi. Fragile au gluten ? Mangez de la salade. Réactive au MSG ? Évitez les thaï bon marché. Vous êtes plus du type végane et pensez être à l’abri d’une légumineuse un peu trop cuite ou mal assortie ? Ne vous laissez pas duper. Restez sur vos gardes et faites des choix intelligents tout au long de la journée. Vous ne savez pas dans quel lit vous finirez votre soirée !

 

Oubliez les backups et les plans B

On va mettre quelque chose au clair, ici. Les plans B, c’est pour les lâches, les mauviettes et les pessimistes, et pour tous ceux qui sont convaincus d’avance qu’ils se sont trompés. Si c’est votre cas, restez chez vous pis écoutez la télé. Les gens qui veulent vous voir méritent plus que ce que vous avez à donner. Aller dans une première date sans plan B, ça demande une grande confiance en son choix, mais ça donne également une vraie chance à la personne en face de nous charmer. Soyons courageux, soyons entiers ! Optons pour un all‑in et fonçons avec assurance. Dans le pire des cas, si on avait tort, ça nous fera une histoire drôle à raconter.

 

Osez les sextos avant une première rencontre : bonne ou mauvaise idée ?

À ma grande surprise, plusieurs personnes m’ont conseillé d’aller dans cette direction. Je suis perplexe. Pas besoin de se le cacher, les sextos, c’est pas évident à rédiger et ça rentre dans notre intimité. Faut s’avancer, mais pas trop. Faut assumer ce qu’on écrit et trouver un angle sexy sans pour autant tout dévoiler. Il faut aussi s’assurer d’utiliser un lexique commun qui allume juste ce qu’il faut allumer. Si vous décidez de vous lancer et que vous optez pour les vrais mots, là, ceux qu’on apprend dans nos livres de biologie qui finissent en « is » ou en « gin », priez pour que votre prospect ait lui aussi été élevé dans une famille post-peace-and-love où les mots pénis, vagin, pubis et clitoris n’ont jamais été censurés. Vous pourriez ne pas avoir l’effet escompté !

Intérêt et réciprocité

C’est pas tout d’arriver à son rendez-vous toute jolie, avec un ventre plat, une zouzoune bien épilée et une libido sur fond de musique disco. Une fois rendue là, il faut savoir écouter. Votre interlocuteur est passionné de domotique et vous n’en avez rien à cirer ? Accueillez‑le dans sa belle passion et tentez de trouver un autre sujet de conversation. Il enchaîne avec la liste des cent dix dernières maladies qu’il a attrapées dans les deux dernières années ? Là, c’est peut-être le temps de vous en aller. Apprenez à écouter dans l’ouverture et la découverte, mais sachez également vous écouter. Il n’y a rien de superficiel à vouloir partager des affinités avec l’être courtisé.

Aimez-vous entièrement et inconditionnellement

 

S’il y a une chose que j’ai apprise cet automne, c’est qu’il est primordial de s’aimer entièrement et inconditionnellement si on veut vivre une relation amoureuse épanouissante. Ça peut paraître un peu bizarre, mais une grande part de notre amour devrait avant tout être pour nous-mêmes. Il est de notre responsabilité de nous aimer et ainsi de paver la voie pour l’autre. L’amour ne devrait jamais servir à remplir un verre à moitié vide, car son plus beau rôle au monde, c’est de faire déborder un verre déjà bien plein.

Liza Harkiolakis



Commentaires

À voir aussi!