Une mamie précieuse

Les grands-parents peuvent faire une différence très grande dans la vie de leurs petits-enfants. Bien que je savais que ma mère aimerait ses petits-enfants, je ne m’étais pas imaginé la relation privilégiée qu’elle est en train de construire avec ses « minis ».

Ça a été facile avec mon plus vieux, le premier bébé de la famille. Quand mamie était présente, plus personne n’existait, pas même papa et maman. Maintenant qu’il a trois ans et demi, pas grand-chose n’égale le bonheur d’aller dormir chez mamie. Ses grandes joies et ses grandes fiertés doivent absolument être partagées avec sa mamie d’amour. Et c’est sans compter les « moi, je l’aime ma mamie! » prononcés régulièrement, même quand on ne parle pas d’elle à ce moment‑là.

Sont ensuite venus mon deuxième et mon neveu, à quelques semaines d’intervalle. Une relation tout aussi spéciale est en train de se bâtir avec eux. Leurs yeux s’illuminent lorsqu’ils la voient. Mon bébé de seize mois crie « MAMIE » dès qu’on passe devant sa porte pour se rendre dans la cour, il le crie même à répétition en jouant et en pointant la maison. Quand il la voit finalement, il se précipite vers elle à toute vitesse.

Au-delà des cadeaux, elle construit avec eux une relation basée sur l’amour qui leur sera précieuse tout au long de leur vie. Elle crée une bulle d’amour et de joie autour d’eux. Elle les aime inconditionnellement, joue avec eux, les fait rire, se met à leur hauteur pour leur parler, les cajole, les écoute, les console, les protège, mais surtout, elle leur fait sentir qu’ils sont les personnes les plus importantes et les plus spéciales du monde quand elle les regarde et passe du temps avec eux. Elle arrive même à leur faire ressentir ça quand elle est avec les trois en même temps.

Je trouve nos garçons chanceux de vivre ça! Et je prends des notes pour quand ce sera mon tour. La barre est haute, mais je la trouve inspirante!

Jessica Archambault

 



Commentaires

À voir aussi!