Je voulais une fille, mais comment faire?

Quand Étienne et moi on a décidé d’avoir un enfant, on savait déjà qu’on voulait une fille. Sauf que la vie, ça ne fonctionne pas comme ça. Tsé, j’ai beau vouloir gagner le million, les chances sont peu probables que ça m’arrive.

Ce que vous ne savez pas (enfin, pas encore ha!ha!), c’est que je suis du style contrôlante. Quand j’ai une idée en tête, bien je ne l’ai pas dans les pieds! Alors le plan était fait, nous voulions une fille et nous allions prendre les moyens pour y arriver.

Comme internet regorge d’astuces parfois bonnes et parfois farfelues, j’ai emmagasiné toutes les idées et les ai mises en pratique. Ce qui est bien, c’est que j’ai un chum qui me ressemble. Il n’a pas peur du ridicule et il embarque dans tous mes plans bizarres, ha!ha!

Maintenant, vous voulez probablement savoir ce qu’on a fait, hein? 🙂

Premièrement, on a décidé de son prénom. Une tante à moi nous avait expliqué que l’âme de nos enfants est déjà là, quelque part dans l’Univers et qu’elle n’attend que nous. Et je ne vous raconte pas d’histoire! Je me souviens d’Étienne sur le bord de ma fenêtre, le soir, qui disait: « Allo Anna! Tes parents ont déjà hâte de te connaître! ».

 

decoration-pour-enfants-tableau-prenom-4-lettres-liberty-ro-3040125-sceno-anna-20a82_big

J’en entends déjà pouffer de rire et nous traiter de fous. Et vous savez quoi? Vous n’avez pas tort, ha!ha! Mais on est heureux dans nos folleries 🙂

Ensuite, j’ai acheté un test d’ovulation de qualité à la pharmacie et une tonne de tests de grossesse du Dollarama. Je sais, je sais, ce ne sont pas les meilleurs… Mais quand on veut un « mosus de + sur notre ti bâton », on peut facilement devenir excessive (et pauvre, ha!ha!). J’ai donc aussi acheté des tests de qualité pour valider par la suite le résultat du test de chez Dollarama 🙂

Mais là, c’est bien beau appeler Anna dans l’Univers et acheter une panoplie de tests, on fait comment pour mettre les chances de notre côté pour avoir un fille?

Voici ce qu’on a trouvé sur le net et ce qu’on a fait 🙂

Les spermatozoïdes X (fille) sont lents et résistants. À l’inverse, les Y (garçon) sont rapides mais fragiles. Donc, ceux qui désirent une fille auront de nombreux rapports avant l’ovulation. De cette façon, quand l’ovulation arrivera, les spermatozoïde X seront déjà sur place. Si vous voulez un garçon, c’est le contraire : abstinence pendant les jours qui précèdent l’ovulation. Ensuite, vous avez le feu vert. Il faut, en effet, avoir un rapport le plus proche possible du jour de l’ovulation pour permettre aux spermatozoïdes Y d’arriver en tête.

J’ai aussi assimilé le régime du Dr Papa « En théorie, toute femme qui désire concevoir une petite fille doit adopter une alimentation riche en calcium et en magnésium, mais pauvre en sodium et en potassium. Optez pour les laitages (sauf le fromage) : lait, bien sûr, mais aussi yaourts, crèmes glacées, fromage blanc, petits-suisses, etc.  » pour voir la suite 

Après tous ces efforts, je suis tombée enceinte du premier coup. YEAH!!!!! Malheureusement, à mon échographie de 12 semaines, ils m’ont annoncé (à 70%) que j’attendais un garçon. Pourtant, au fond de moi, mon bébé s’appelait Anna et je ne me sentais pas connectée avec ce petit garçon. Je n’y croyais pas! Puis miracle ! À l’échographie de 20 semaines, Anna était une fille! Elle était vraiment là! Mon instinct était bon et nos efforts avaient portée fruits 🙂

Vous savez, même si ça avait été un garçon, nous aurions été les parents les plus heureux au monde. Mais avec une famille de p’tits gars, on s’est donné le droit et la chance d’essayer de drôles de choses pour avoir une petite Anna 🙂

Et vous? Avez-vous déjà fait ce genre de chose? Ou suis-je la seule à être étrange? J’aimerais connaître vos histoires 🙂

 



Commentaires

À voir aussi!