Bien vivre le chaos familial

Avoir une famille, ce n’est pas toujours facile. Le projet Ma famille, Mon chaos m’a tout de suite interpellé parce que c’est clairement une réalité qui touche des millions de familles ici comme ailleurs !

La psychologie, c’est mon domaine (je suis présentement au doctorat en psychologie) et, en lisant la description du projet de Maïka et Étienne, je me suis tout de suite demandé : Combien de familles ressentent le chaos familial?

L’American Psychological Associations’est également penchée sur la question l’an dernier et a tirédes conclusions qui vont vous intéresser, je crois!

En voici quelques unes :

  • Les parents ressentent davantage de stress que les non-parents en général (HA!)
  • La majorité de ces parents considèrent qu’ils n’en font pas assez pour gérer leur stress.
  • Les causes principales de stress selon les parents : Les finances, les responsabilités familiales et les dépenses reliéesau « day to day life » (la vie de tous les jours).
  • Plus le niveau de stress est élevé, plus les parents ont tendance à être sédentaires ou à avoir des habitudes moins saines pour le gérer. Par exemple : boire de l’alcool ou fumer la cigarette.
  • Le stress affecte aussi l’alimentation des parents : Sauter un repas, trop manger, manger de la junk, etc.
  • L’irritabilité/la colère, la nervosité/l’anxiété, et se sentir « dépassé » sont les symptômes les plus couramment rapportés par les parents stressés.
  • La moitié des parents ont rapporté avoir « perdu patience » avec leur enfant parce qu’ils étaient stressés.
  • Le stress semble même paralyser ces parents et les empêcher d’entreprendre des changements de vie qui seraient bénéfiques.

Nous pouvons bien voir que le stress familial affecte autant l’état physique, psychologique et émotionnel des parents. Tout cela peut bien évidemment affecter ensuite les enfants.

(Si vous voulez en savoir davantage sur cette étude : http://www.apa.org/news/press/releases/stress/2014/stress-report.pdf)

Bon. Maintenant, stop.

Être parent ce n’est pas être condamné à être stressé jusqu’à la fin de la vie. Au contraire. Il y a beaucoup de merveilleux aspects à être parents qui en valent amplement la peine. Ma famille, mon chaos, c’est ça. C’est un point de rendez-vous où trouver des outils, des idées pour alléger votre vie de tous les jours, votre chaos familial à vous. C’est aussi un lieu pour échanger sur ce que vous vivez et pour réaliser que vous n’êtes pas seuls!

Je tenterai de vous donner des explications et des pistes de solutions qui pourront (je l’espère) vous aider dans votre vie de parents, et ce toujours sous le

regard de la psychologie.

Vous reconnaissez-vous dans les conclusions de cette étude?



Commentaires

À voir aussi!