Famille et cellulaire – Quand faut-il le mettre à « off » ?

Ah! Les téléphones cellulaires ! Qu’on les aime ou non, ils sont là pour rester. Il faut dire qu’ils sont très utiles et, en toute franchise, on ne voudrait plus s’en passer. Mais les dommages qu’ils peuvent causer sont de plus en plus étudiés par les scientifiques qui, cette fois, se sont penchés sur leur impact sur la famille. Heureusement, on nous donne aussi des solutions pour trouver un juste équilibre.

Selon cette récente étude menée par un organisme américain qui prône une saine utilisation des nouvelles technologies auprès de 1240 parents et adolescents, la dépendance au téléphone cellulaire (ou du moins la place démesurée qu’ils peuvent prendre parfois dans nos vies) est un problème bien réel :

  • Un adolescent sur deux (50%), et plus d’un parent sur quatre (27%), se disent dépendants de leur téléphone cellulaire.
  • Deux parents sur trois (66%) trouvent que leur ado passe beaucoup trop de temps sur son téléphone cellulaire. Et fait surprenant, plus de la moitié des ados (52%) sont d’accord avec leurs parents.
  • Près de la moitié des parents (48%) et près du trois quarts des ados (72%) ressentent le besoin de répondre immédiatement aux textos ou autres notifications qu’ils reçoivent.
  • Près de sept parents sur dix (69%) et près de 8 ados sur 10 (78%) vérifient leur téléphone cellulaire toutes les heures.

Vous vous reconnaissez ? Surtout, pas de panique. À MFMC, nous savons à quel point le téléphone cellulaire peut être source de conflits. Et comme parent, il est important de choisir ses batailles. Alors, afin de (re)trouver votre équilibre, voici trois situations où les chercheurs nous conseillent de fermer (ou du moins mettre hors de portée) les téléphones cellulaires de tous les membres de la famille :

  • Pour des raisons de sécurité, par exemple, lorsque nous marchons dans la rue ou conduisons une voiture. Ça peut paraître simpliste mais si on se fie aux plus récentes statistiques, bien des automobilistes ne l’ont pas encore compris!
  • Lorsque nous sommes en situation d’apprentissage à l’école, au travail ou en train de faire des devoirs. Les téléphones cellulaires créent une trop grande distraction et nuisent à l’assimilation de nouvelles connaissances.
  • Lors des repas ou de toute autre activité sociale, les chercheurs soulignent l’importance de développer et nourrir nos habiletés relationnelles indispensables au bien-être et à la santé.

On vous conseille même d’en parler en famille. Pourquoi ne pas vous réunir pour établir les règles qui conviendront à votre réalité familiale ? Car chaque famille est différente mais tous, adultes comme enfants, avons besoin d’écoute et d’attention pour nous épanouir et grandir. Et ça, aucune application ne peut encore le faire !

 

 

 



Commentaires

À voir aussi!