La guerre au stress, une bataille à la fois !

Dans mon dernier billet, je vous parlais du stress parental. Ouin…c’est bien beau le stress parental mais ça serait le fun de savoir quoi en faire non? Les raisons de votre stress peuvent être multiples et complexes. Les points suivants ne vous renseigneront pas sur la cause en tant que telles, mais peuvent vous aider à diminuer votre stress.

  • Écoutez-vous! Avec le brouhaha de la vie de tous les jours (travail, famille, projet, etc.), on oublie souvent d’écouter notre petite voix intérieure. C’est cette petite voix qui vous rappelle que vous avez besoin de temps pour vous, que vous êtes épuisé, que vous n’avez pas vraiment envie de participer à cette nouvelle activité à la job même si ça serait bon pour votre C.V.Apprendre à dire non, mettre ses limites et vous donner le droit de le faire, est un bon pas pour ré-apprendre à écouter cette précieuse voix.
  • Prenez du temps pour vous : Je sais, je sais. Ce n’est pas facile. Mais planifiez un rendez-vous avec vous-même. Ne serait-ce qu’une heure par semaine pour commencer. Un livre, un bon bain, une marche, ou toute autre activité qui vous permet de vous ressourcer, de faire une pause du rythme de la vie. Et inscrivez-le officiellement à votre agenda.
  • On laisse faire le parfait. Rien est parfait. A-rien. Vous pourrez toujours en faire plus ou le faire différemment. Vous pourrez toujours vous comparer à plus ou moins. Sans compter la culpabilité qui embarque quand ce n’est pas comme on veut. Cette recherche du « parfait » peut être une source importante de stress. En prenant soin de vous et en vous ressourçant, pensez à ce qui est vraiment important pour vous. Pour ce qui ne l’est pas, c’est le temps de « let go ». Mettez l’énergie que vous avez sur les éléments primordiaux de votre vie, de votre famille. Cette concordance entre qui vous êtes et ce dans quoi vous investissez votre temps peut vous aider à moins ressentir la pression de tous les jours parce que ce qui est « parfait » dans les magazines, dans les études et même par les experts ne l’est pas nécessairement pour vous
  • Adoptez de saines habitudes de vie : Vous l’avez lu et entendu partout, mais c’est vrai. L’activité physique, une bonne alimentation et une bonne nuit de sommeil sont des éléments clés pour vous aider à prendre soin de vous et de votre corps. Votre degré de stress sera plus susceptible de diminuer ainsi. MAIS, ne vous rajoutez pas de stress en commençant un régime, ou un programme de sport giga intensif. Le mot à retenir ici c’est « habitudes », c’est-à-dire que vous voulez y aller à votre rythme pour que ces changements s’installent et soient durables. Vous pourriez également apprendre des techniques de relaxation et de respiration!
  • Demandez de l’aide : Il n’y a pas de mal à demander de l’aider, même si cela peut être moins naturel à faire pour certaines personnes. Cette aide peut être professionnelle, comme par exemple rencontrer un psychologue pour avoir des outils pour diminuer votre stress. Ceci dit, elle peut également être « humaine ». Un souper avec des ami(e)s qui acceptent de vous aider à plier votre pile de linge.Why not? Ou tout simplement une bonne jasette avec un ami (e). Le soutien émotionnel, c’estimportant. De-man-dez, de l’aide.
  • On s’aide à déstresser : Des fois la vie, ça va vite. On oublie, on a pas le temps, ou tout simplement on est fatigués. Mettez des outils en place, pour vous et votre famille, pour alléger votre quotidien. Par exemple, faites des tableaux de tâches pour les enfants, planifiez votre épicerie et vos repas, réduisez les activités qui sont sources de stress, etc. L’humour et l’amour sont aussi de bons outils à cultiver pour passer au travers des journées moins faciles!

Finalement, n’hésitez pas à parler à un psychologue, votre médecin de famille ou approcher un CSSS si votre stress entrave votre vie quotidienne. Plusieurs ressources sont disponibles!



Commentaires

À voir aussi!