Paint Nite : Même pour les artistes non assumés

Une toile, des couleurs acryliques dans une assiette en carton, trois ou quatre pinceaux et un verre d’eau à ne pas confondre avec votre verre de cocktail, puisque vous y rincerez vos pinceaux. Un animateur, des amis (ou pas). La scène est prête pour une soirée de divertissement originale.

Mis à part les premières années de ma vingtaine (vous savez, il y a un siècle…), je n’ai jamais été portée vers les bars. Si je visualise une bonne soirée, ce n’est pas dans un bar bruyant, avec de la musique boum-boum et des chercheurs d’histoires d’un soir que je m’imagine. Par contre, dans la dernière année, j’ai renoué avec ce lieu. Par pour les chercheurs d’histoires d’un soir, mais bien pour un type d’activité qui s’y tient : les Paint Nites, ou soirées de peinture.

Les seules fois où vous avez tenu un pinceau remonte à votre maternelle? Vous réussiriez à gâcher une toile même avec une seule couleur à l’eau? Vous êtes un homme beaucoup trop viril pour aller peindre des arbres roses en groupe? Qu’à cela ne tienne : ça vaut la peine d’essayer.

Le concept est simple et efficace : vous choisissez en ligne la toile que vous aimeriez faire, le lieu (souvent un bar ou un restaurant) et la date. Vous achetez vos billets en ligne (allez faire un tour sur Groupon ou sur les pages Facebook des groupes locaux de Paint Nite pour obtenir des rabais de 25 % à 45 %, sinon, il vous en coûtera 45 $ pour la soirée). Et vous vous pointez seul ou entre amis, en couple ou avec votre mamie, vêtus de vêtements pas trop chic (la peinture acrylique a le défaut de tacher).

Une fois sur place, tout est fourni (à part le talent, mais ce n’est pas nécessaire). À la place que vous choisirez, vous aurez un magnifique tablier vert pomme, une assiette contenant déjà les teintes dont vous aurez besoin pour faire vos mélanges de peinture, des pinceaux, un verre d’eau, un essuie-tout. Et bien sûr, une toile montée sur cadre, installée sur un chevalet. Vous pourrez commander (à vos frais) une consommation, mais ce n’est pas obligatoire.

Et c’est là que le fun commence. L’animateur et son assistant vous accompagneront (avec humour et compétence, la plupart du temps) dans la réalisation de la peinture étape par étape. Conseil : prenez une photo de la toile en arrivant, pour en voir les détails en tout temps. L’animateur fera chacune des étapes au fur et à mesure sur une toile vierge, vous expliquera quelle quantité de rouge mélanger avec le blanc et le vert pour faire le parfait brun dégueu et comment tenir la mama brush pour texturer les feuilles d’automne.

Et si ça ne vous tente pas de faire des feuilles brunes? Pas de problèmes. Vous êtes libre de modifier la peinture comme il vous chante. Que vous soyez vingt ou cinquante personnes présentes, je vous garantis qu’il y aura autant de toiles différentes à la fin de la soirée. C’est la beauté de l’exercice. Vous êtes accompagné, mais pas forcé. Sauf bien sûr si votre blonde vous a tordu le bras pour l’accompagner.

En moins de deux heures, vous serez prêt à repartir avec votre toile, signée de vos mains d’artiste. Et contrairement aux fois où vous avez osé sortir la gouache à la maison, ce ne sera pas à vous de nettoyer les pinceaux et la table.

J’ai eu la chance de participer à des soirées de ce genre dans quelques provinces canadiennes (ça me permet de sortir tout en faisant une activité qui me plaît plus que de danser sur les haut-parleurs). Toujours dans de grandes villes, évidemment. Que j’aie été seule ou accompagnée d’une amie ou de mon homme, j’ai toujours eu beaucoup de plaisir et j’ai appris certains trucs de peinture. L’animation est aussi bonne que l’animateur peut l’être, donc vous comprendrez que c’est variable, mais en général, ça fait partie des « plus » de la soirée.

Et au-delà du moment présent qui est agréable et de la toile qu’on peut afficher fièrement sur les murs de la maison (ou du chalet, ou de la poubelle, c’est selon), c’est une occasion rare où on se voit interdire toute critique envers soi et envers les autres (oubliez les « T’es tellement meilleur que moi! » et les « J’ai tout le temps été poche en peinture… »). On n’est ailleurs que dans la performance. On est dans le plaisir, dans les couleurs et dans la créativité.

Paint Nite : https://www.paintnite.com/

Des entreprises semblables commencent à voir le jour dans d’autres municipalités québécoises. Informez-vous!



Commentaires

À voir aussi!