SOS Labyrinthe, revisiter l’histoire en s’amusant !

En fin de semaine, nous sommes allés, en famille, visiter SOS Labyrinthe, au Hangar 16 du Vieux‑Port de Montréal. Ce fut l’occasion de nous amuser comme des fous avec les enfants, tout en apprenant plein de choses sur l’histoire de Montréal et de son fleuve Saint‑Laurent, à travers les aventures des débardeurs.

 


Nous sommes partis à la recherche de quatre trésors cachés par les débardeurs en explorant un labyrinthe de deux kilomètres rempli d’obstacles et de culs‑de‑sac !

 

De 1917 à 1967, chaque objet caché nous a ramenés à un événement historique à propos du Hangar 16.

 

Selon la légende, en 1942, deux jeunes apprentis, Médée et Stevie, s’engagent comme débardeurs dans ce fameux hangar. Le travail des débardeurs consiste à charger, décharger et transporter les cargaisons des navires. Les débardeurs collectionnent des objets qu’ils appellent « les trésors des débardeurs » au fur et à mesure de leurs aventures et de leurs découvertes.

 

En 1970, le Hangar 16 cesse ses activités, et Médée et Stevie en deviennent les gardiens. Ils transforment alors le hangar en un immense labyrinthe afin de faire connaître leur histoire au public et ils y cachent leurs trésors.

 

Chaque été, vous avez donc comme défi de trouver quatre nouveaux objets dans le hangar. Et la tâche est ardue : de nombreux pièges et fausses pistes vont vous mener en bateau !

 

Je ne pensais pas m’amuser ainsi et en apprendre autant ! L’histoire de Montréal est fascinante ! J’ai adoré les décors de l’époque et le sens de l’humour des débardeurs qui se promènent dans le hangar en patins à roues alignées ! C’était vraiment très drôle ! Et c’était difficile de trouver les trésors !

 

Au début, chacun est parti un peu de son côté et tout le monde s’est totalement perdu ! Au fur et à mesure de notre aventure dans le Hangar 16, nous avons réalisé qu’en étant soudés et en travaillant en équipe, nous étions beaucoup plus efficaces ! Ensemble, on va plus loin !

 

Au‑delà de l’aspect très ludique du labyrinthe, j’ai apprécié le côté historique et les informations reçues à ce sujet. J’ai beaucoup aimé les objets d’antan que l’on utilise pour évoluer dans ce lieu chargé de mémoire. Et surtout, j’ai trouvé que cette expérience est une très belle occasion de passer un moment de qualité en famille, de se mettre au défi ensemble et de renforcer nos liens !

 

Nous avons trouvé les quatre trésors et la sortie en un temps record ! Et vous ? Êtes‑vous prêt à tenter l’aventure du SOS Labyrinthe ?

 



Commentaires

À voir aussi!