Langue de vipère

 Vipère : nom féminin 

  • Serpent venimeux, vivipare, des régions chaudes et tempérées froides.
  • Personne malfaisante ou médisante. 

C’est toi. Peut-être toi aussi. Le monde est rempli de vipères. Des langues blessantes et méprisantes, il y en a plein. 

Et il y a toi, MA vipère, celle qui me blesse à chaque rencontre. Toi, qui déclares mes faiblesses haut et fort, comme si tout le monde devait savoir que j’ai des défauts (tout le monde en a). Toi qui parles dans mon dos, en te moquant de mes travers. Tu jettes ton venin à qui veut l’entendre. Tu paralyses tes proies par tes mots qui frappent, racontant la vie de tout un chacun. Tu enroules ton corps autour des jambes de ceux qui veulent bien t’écouter pour mieux les faire tomber à leur tour. Dès qu’on a le dos tourné, tu attaques, tu craches ton fiel toxique. Personne n’est à l’abri de ta méchanceté, de ta langue de vipère, même ceux que tu aimes. 

Tu es malheureuse, je le sais bien. Je le vois dans tes yeux malicieux, dans tes rides de tristesse. Tu essaies de le cacher, mais tes épaules voûtées te trahissent. Malgré tout, je ne peux plus l’accepter.

Sache qu’à partir de maintenant, entre nous deux, ce sera différent. Je t’ai identifiée, chère vipère. Je me méfie de toi. J’ai même trouvé l’antidote à ton venin : la confiance en moi. Je sais désormais qui je suis et ce que je vaux. À partir d’aujourd’hui, tes mots ne seront plus que des tentatives ratées de morsures. Tu pourras raconter ce que tu veux à qui tu voudras, les gens qui m’aiment connaissent ma valeur. Je n’ai plus peur de te rencontrer.

Peut-être que tu devrais tenter la bienveillance toi aussi. Tu te sentirais beaucoup mieux. La gentillesse et l’honnêteté font sourire de façon sincère. Ça vaut tout l’or du monde, ça rend le cœur léger.   

Comme le dit Mahomet : « La vraie richesse d’un homme en ce monde se mesure au bien qu’il a fait autour de lui. »

Alors, je te laisse méditer là-dessus.

Nancy Pedneault  



Commentaires

À voir aussi!