Ton cœur s’est éteint…

Tu as perdu tes enfants, tes trésors, d’une manière atroce… 

Comment te dire que la douleur que tu vis en ce moment finira assurément par s’estomper, que le soleil brillera à nouveau un jour, pour toi?

J’ai eu du mal à te regarder adresser tes remerciements aux policiers et surtout à entendre tes mots remplis de tendresse pour tes deux filles. 

J’ai senti le poids de ta douleur. 

J’ai compris que ton cœur s’est éteint, que tous les mots gentils, les câlins et les messages d’espoir n’allaient pas suffire à raviver le bonheur qui, je le crois, t’animait il n’y a pas si longtemps.

J’ai eu le sentiment que le chemin vers l’acceptation allait être long, parsemé d’embûches et de deuils à faire. 

Toutes ces « premières fois » qui ne se présenteront jamais. 

Toutes ces occasions si spéciales, qu’on redoute en tant que parent, mais qu’on attend avec impatience lorsqu’on est à l’aube de l’adolescence ; le passage au secondaire, le permis de conduire, le premier amoureux, un appartement…

Tout cela et tant d’autres choses…

D’autres mamans ont pavé la route de ce très long voyage et semblent avoir ravivé cette flamme qui devrait briller à nouveau dans ton cœur.

Le temps et tous ceux qui t’aiment t’accompagneront sur cette route ; fais-leur confiance. 

Je te souhaite de la douceur et beaucoup, beaucoup d’amour. 🌸

Karine Lamarche



Commentaires

À voir aussi!