Y’a-tu juste moi qui n’ai pas le tour ?

J’étais sagement assise devant mon téléviseur et là, mon film de filles fut coupé par une (des) publicité(s). Et là, mon cerveau, que je ne contrôle pas toujours, s’est mis en mode fonction. 

Je voyais défiler sous mes yeux une publicité d’une marque d’essuie-tout populaire. Et là, je me suis dit : y’a-tu juste moi qui n’ai pas le tour ? Parce que si une de mes filles renverse son verre de lait, je n’aurai jamais assez d’une demi-feuille de ce fameux papier absorbant pour ramasser le dégât. Ça ressemble pas mal plus à un demi-rouleau. Mais pourtant, j’y crois ! Chaque fois, je pars avec ma demi-feuille, confiante.

Je ne me maquille pas souvent, mais quand je le fais, j’y vais légèrement. Pourtant, un tampon d’eau micellaire ne suffit pas à tout enlever. Ça m’étend le mascara à la grandeur de la face. Avec quelques‑uns, je réussis, mais pas avec juste un !

Parlons vaisselle. Mon plat de lasagnes croûtées dans tous les coins et sur tous les rebords ressortira tout aussi croûté, peu importe le détergent en capsule, en liquide, en poudre ou autre, que j’utilise. Je dois faire tremper le plat et le frotter avec ma petite éponge verte, comme si ma vie en dépendait, pour ensuite le mettre au lave-vaisselle.

Je crois que les concepteurs de produits pour laver nos vitres sont dans le secret des dieux. Je vais vous le dire moi, leur secret. Des oiseaux, je pense sincèrement que ça voit rien. Parce que moi, il n’y a pas un oiseau bien voyant qui va rentrer dans mes vitres. Le bariolage (je ne sais même pas si c’est un mot), y en a tout le temps. Mes fenêtres sont soit trop chaudes, trop froides, pas assez tièdes. La nuit venue, c’est là que je les trouve belles.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais qui dans ce monde a un plancher ou un bain sale comme dans les publicités ? À part recouvrir ton bain ou frotter ton plancher à la brosse (voir même au papier sablé), y’a rien qui va venir à boutte de ça.

Je n’ai pas testé le papier de toilette et l’œuf, celui qui rebondit sans se casser. Y’a d’autres tests que j’ai passés ou que mes filles ont réussis et qui me font clairement dire… « j’ai des doutes.

Donc, finalement, y’a-tu juste moi qui n’ai pas le tour ?

Mélanie Paradis



Commentaires

À voir aussi!